GRHED séances 2010 : « Cinéma documentaire de lutte. Théories, formes d’engagements et d’émancipations. »

Horaires des séances et projections : 17h30 à 20h

Lieux : Salle Jean Mitry  (1er étage) Institut National d’histoire de l’art de Paris – INHA, Galerie Colbert, rue Vivienne, 75002

Programmation des séances : Johanna Cappi, université Paris 3 Sorbonne Nouvelle ED 267 – EA 185 IRCAV

contact : grhed@hotmail.fr

18 mars 2010 / séance introductive

Rencontre entre les chercheurs. Intervention d’Isabelle Marinone, Docteur en Etudes cinématographiques, enseignante à l’Université de Paris III Sorbonne Nouvelle, sur André Sauvage et projection inédite des Etudes sur Paris (1927).

15 avril 2010

Intervention de Manon Ott et Grégory Cohen, doctorants de l’Université d’Evry Val d’Essonne (Laboratoire d’études visuelles de l’EHESS) : présentation et projection intégrale de L’amour existe, Maurice Pialat (1960)

Intervention de Johanna Cappi, doctorante de l’Université de Paris 3 fondatrice du GRHED. Présentation et projection intégrale de La Rage (La Rabbia), Pier Paolo Pasolini (1961).

20 mai 2010

Intervention de Renato Silva Guimaraès, doctorant en Arts, de l’Université de Paris I, (LETA) Présentation et projection de Cancer (1968-72), Glauber Rocha.

24 juin 2010

Intervention de Camille Bui, étudiante en Master 2R de l’Université de Paris VII Denis Diderot : “New York vu par le cinéma documentaire direct. L’exemple de Paris is Burning (1992) et de The Cruise (1998)”. Présentation de deux films proposant un regard singulier sur la ville de New York. Projection intégrale de Paris is Burning (1992), Jennie Livingston.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.